du 70e anniversaire de la Déclaration universelle des droits de l’homme – Un engagement de la société civile

Le 10 décembre 2018, nous avons marqué la célébration du 70e anniversaire de la Déclaration universelle des droits de l’homme (DUDH) au Palais des Nations des Nations Unies à Genève.

La conférence était organisée par CAP Liberté de Conscience et Fundacion VIDA* avec le soutien de :

– la Représentation permanente de l’Estonie,

– la Mission permanente de la Finlande à Genève,

– la Mission permanente de la République des Philippines auprès de l’Organisation des Nations Unies à Genève,

– la Mission permanente de la République slovaque auprès de l’Office des Nations Unies,

 

 

Il y a eu plus de 120 participants, dont 20 représentants de Missions permanentes auprès des Nations Unies et 25 conférenciers / modérateurs.

Le thème général était : Un engagement de la société civile.

Cette conférence a eu lieu dans la Salle VII du principal bâtiment historique des Nations Unies, où la Société des Nations tenait ses sessions entre 1936 et 1946.

La conférence a rassemblé :

– des représentants de mouvements populaires d’Autriche, de Belgique, de Colombie, du Danemark, de France, des Pays-Bas, d’Inde, d’Italie, du Mexique, d’Espagne, du Royaume-Uni, des États-Unis d’Amérique,… montrant leurs bonnes pratiques pour faire connaître et appliquer la DUDH dans la société, à partir des écoles, des quartiers et des institutions publiques ;

– des institutions publiques et gouvernementales désireuses d’informer la société civile des moyens de collaborer pour faire des droits de l’homme une réalité.
L’objectif était d’encourager un réseau mondial qui contribuera à mettre fin à la traite des êtres humains, au racisme, à l’injustice, à l’intolérance et à la discrimination en renforçant l’éducation sur la DUDH (et les conventions suivantes) afin de créer des sociétés durables pour tous les êtres humains.

La conférence était divisée en 4 panels :

Le panel principal était composé des organisateurs et des Ambassadeurs de Missions permanentes auprès des Nations Unies et d’autres institutions: Son Excellence l’Ambassadeur d’Estonie, Son Excellence l’Ambassadeur de Finlande, Son Excellence l’Ambassadeur des Philippines et Son Excellence l’Ambassadeur de la République slovaque.

Ce panel a été suivi par la projection du documentaire primé « L’histoire des droits de l’homme » (www.humanrights.com).

 

Le thème du deuxième panel était : L’éducation – Connaître et comprendre la DUDH pour l’appliquer

Ce panel était composé de :

Modérateur : M. Luis Alberto Alarcon (Président de Fundacion Vida – Grupo Ecológico Verde)

Mme. Oriana Cordero : Humanidad de Oro (MEXIQUE)

Andrew Chalmers : United for Human Rights International (ROYAUME-UNI et INDE)

Luis Hernando Redondo : Association pour la Formation et l’Orientation des Réfugiés et Migrants (ESPAGNE-COLOMBIE-VENEZUELA)

Christian Mirre : Foundation for a Drug Free Europe (SUEDE)

Paul Alexander Beltran : Parra Corporación Vida SILOE (COLOMBIE-ESPAGNE)

Le thème du 3ème panel : Les organisations confessionnelles s’engageant pour la DUDH.

Modérateur : Mr. Martin Weightman, Directeur de All Faiths Network (GB)

le Pasteur Jean Claude Basset : Assoc. pour la Promotion du Dialogue interculturel et interreligieux. (SUISSE)

Mme. Mejindarpal Kaur : United Sikh International (GB)

Massimo Introvigne : Centre d’Etudes sur les Nouvelles Religions (ITALIE)

Fareed Ahmad : Muslim Ahmadiyya Community (ROYAUME-UNI)

Bigvai Estrada : Church of the Light of the World (ETATS-UNIS et MEXIQUE)

Ivan Arjona-Pelado : Président du Bureau Européen de l’Eglise de Scientology pour les Relations Publiques et les Droits de l’Homme (EUROPE)

Le thème du dernier panel : Activisme et organisations et institutions internationales.

Celui-ci a commencé par le récit de la vie d’un défenseur des droits de l’homme, un militant de 70 ans de Barcelone, né le 10 décembre 1948.

Modérateur : M. Eric Roux, Président du Forum Inter-Religieux européen pour la Liberté religieuse (FRANCE)

Hans Noot : Gerard Noodt Foundation (PAYS-BAS)

Mme. Camelia Marin : Soteria International (DANEMARK)

Bashy Quraishy : Président de European Muslim Initiative for Social Cohesion (DANEMARK)

Mme. Rosita Šorytė : Observatoire International de la Liberté religieuse des Réfugiés (ITALIE)

Mme Isabel Ayuso-Puente : Secrétaire de la Fondation Générale pour l’Amélioration de la Vie, de la Culture et de la Société. (ESPAGNE)

Author: admin

CAP Liberté de Conscience, a French NGO created in 2000 dedicated to the respect of the Right of Freedom of Religion and Belief. CAP LC is expert since now 20 years, in religious minorities’ discriminations in France and Europe. CAP Liberté de Conscience organizes events, conferences, meetings to unite minority religions to counter discrimination mainly in France but also in Europe and worldwide.

Share This Post On
contact European Coordination for Freedom of Conscience : contact@coordiap.com

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer