Déclaration aux Nations Unies : Principe de la laïcité et liberté de religion en France

European Federation for Freedom of Belief (FOB)

SOTERIA Int’l

Omnium des libertés

Nous souhaitons attirer l’attention du Conseil sur le fait que le gouvernement français, malgré de nombreuses mises en garde, continue à financer à plus de 92% une Organisation Non Gouvernementale, la FECRIS (Fédération Européenne des Centres de Recherche et d’Information sur le Sectarisme) dont les activités sont gravement attentatoires à la liberté de religion et de croyance des citoyens européens.

Ce financement par le bureau du Premier ministre français est un manquement à la neutralité de l’Etat car il soutient une association qui tient un discours incitant à la  haine et à la discrimination  des membres de certaines communautés religieuses.  Ceci constitue une violation manifeste  du principe de la laïcité.

C’est en Russie que les discours de haine de  la FECRIS diffusés par son vice-président ont eu les conséquences  les plus dramatiques puisque des citoyens sont emprisonnés ou forcés à l’exil pour leurs croyances religieuses.

Malgré de nombreuses mises en garde, comme lors des dernières sessions de l’EPU et du CDH, à l’OSCE et au niveau national, la France a maintenu sa position et a déclaré officiellement, lors de la dernière session sur la liberté de religion à l’OSCE en septembre 2017 qu’elle continuerait  à financer la FECRIS.

Lors de la 30ème session de l’EPU en mai dernier, 22 pays ont recommandé à la Fédération de Russie de revoir sa politique et sa législation en matière de liberté religieuse. Mais la France ne s’est pas prononcée sur ce point.

La France, historiquement  reconnue comme LE pays des droits de l’homme a un devoir d’exemplarité et nous demandons la cessation du financement de cette association qui œuvre depuis 1994 en totale contradiction avec le principe de la laïcité français et l’article 18 de la Déclaration Universelle des droits de l’Homme.

Author: admin

CAPLC (European Coordination of Associations and Individuals for Freedom of Conscience). This ONG follows a humanist universal call towards peace, brotherhood and tolerance regarding all human beings. It stemmed out of the following observations: -worldwide, an unparalleled crisis of civilisation, aggravated by recurrent economic, social and financial upheavals pours on mankind an array of evils and disasters: genocide, poverty, unemployment, starvation, terrorism, crime, drugs, extinction of species…

Share This Post On
contact European Coordination for Freedom of Conscience : contact@coordiap.com

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer