ADFI : L’association d’inutilité débordante

secte_non_problemeLe 6 juin 2017, le quotidien Dordogne Libre souhaite un bon anniversaire à Dominique Poumeyrol, président départemental de l’ADFI. Son souhait à cette occasion : « Un peu moins de problèmes sectaires sur la Dordogne, afin que je puisse consacrer plus de temps à mes chiens, car je tiens un élevage canin. »

Souhait légitime, se dit-on, à la lecture de cette interview pour un président départemental d’une association devant gérer le fléau que représenterait les sectes en Dordogne avec tout le travail que cela doit générer au point de devoir négliger ses activités personnelles.

Mais lorsqu’on lui demande s’il y a beaucoup de cas à traiter sur le département, Dominique Poumeyrol répond : « Deux à trois personnes par mois nous contactent, mais toutes ne donnent pas suite. Il est donc difficile de tenir un comptage précis sur le département. »

Deux ou trois personnes par mois, pour un département entier, et dont certains ne donnent pas suite !

Nul besoin d’être un Agrégé de Mathématiques pour faire le compte !

Se pose, une nouvelle fois la question de la légitimité et de l’utilité de ces ADFI qui rappelons-le vivent en majeure partie de subventions publiques, s’ajoutant ainsi à la longue liste du gaspillage de l’argent public français.

A priori le manque d’activité n’est pas une caractéristique propre à l’ADFI Dordogne mais semble plutôt être une tendance générale pour les ADFI de France qui persistent dans leur volonté de s’occuper de ce non problème que représente les sectes en France (lien brochure) comme en témoigne cet extrait du Rapport d’Activité 2015, de l’Assemblée Générale du 21 mai 2016 de l’ADFI 2 Savoie-Isère : ( lien vers la page 10 du rapport)

En conclusion :

L’ADFI : Association Dont la Fonction est Inutile.

CM

Source :
Quotidien « Dordogne Libre » Article du 6/06/17 : « Bon Anniversaire à Dominique Poumeyrol, président de L’ADFI ».

Rapport d’Activité 2015 de l’Assemblée générale du 21 mai 2016 de l’ADFI 2Savoie-Isère

Author: admin

CAPLC (European Coordination of Associations and Individuals for Freedom of Conscience). This ONG follows a humanist universal call towards peace, brotherhood and tolerance regarding all human beings. It stemmed out of the following observations: -worldwide, an unparalleled crisis of civilisation, aggravated by recurrent economic, social and financial upheavals pours on mankind an array of evils and disasters: genocide, poverty, unemployment, starvation, terrorism, crime, drugs, extinction of species…

Share This Post On
contact European Coordination for Freedom of Conscience : contact@coordiap.com

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer